Antoni Casas Ros : Le théorème d'Almodovar

Publié par Stéphanie on mardi, août 12, 2008


Couverture :
Défiguré à la suite d'un accident, le narrateur émerge lentement de sa solitude, réconcilie la forme et le sans-forme, explore le monde duquel il s'était retiré. Le double regard, celui, distant, d'Almodovar qui le filme et celui, passionné, d'un transsexuel, lui fait comprendre peu à peu qu'il y a une fête au centre du vide.

Biographie de l'auteur
Antoni Casas Ros est né en 1972 en Catalogne française. Le théorème d'Almodovar est son premier roman. Il vit à Rome.

Mon avis :
J'ai lu ce livre début juillet, il m'a plu et pourtant j'ai mis tout ce temps avant d'écrire mon billet. Simplement parce que je ne trouvais pas les mots (et ne les ai toujours pas) pour vous parler de la poésie de ce vide que représente la vie du narrateur, vide comblé par la folie d'un homme/femme amoureux, d'un cerf et d'un Almodovar dans son propre rôle. Vous parler de cette poésie, c'est déjà un peu la perdre donc je ne peux que vous conseiller de le lire.

Les billets de Cathulu, Lily, Anne, Pascal, Fashion, Caro[line]

Lu dans le cadre du prix Landerneau

5 commentaires:

Comment by toinette80 on 12 août 2008 à 09:22

Il a l'air d'être vraiment bien je le note dans ma LAL.
Bonne journée

 
Comment by Karine on 12 août 2008 à 12:38

Même en disant très peu, tu en ajoutes une couche!!! J'ai vraiment le goût de lire ça!

 
Comment by Roxane on 12 août 2008 à 16:06

Je suis une fan d'Almodovar, rien que le titre de ce roman me donne envie de le lire et puis j'apprécie ta façon de suggérer les choses.

 
Comment by Fanyoun on 16 août 2008 à 08:59

Ton "absence de mots" pour écrire cette critique est sans doute ce qui est le plus beau au niveau de l'émotion que tu as pu ressentir en lisant ce roman. Ce qui le rend encore plus attrayant

 
Comment by ailleurs on 29 août 2008 à 15:42

une vraie mine d'idée pour compléter sa biblio ici !
je repasserai

:-)