Laurent Graff : La vie sur Mars

Publié par Stéphanie on dimanche, novembre 04, 2007


Couverture :
Un voisin homme-grenouille. Des cow-boys qui font leurs courses au supermarché. Un candidat aux élections et son jumeau. Un ninja et des piments. Une femme frigide sous la neige. Une journaliste qui parle à son chat. Un chasseur de Japonaises. Un écrivain et la Coupe du monde de football. David Vincent et les Bee Gees... La vie est étrange, parfois.

Mon avis :
Avant d'aller voir Laurent Graff, vendredi, lors d'une soirée lecture, je voulais découvrir ses autres livres. Après Le cri et Il ne vous reste qu'une photo à prendre, je suis donc partie gaiement au Virgin dévaliser leur rayon (comme toute LCA qui se respecte je souriais aux anges de "devoir" bientôt acheter des livres!... Oui oui, je sais grande prêtresse de la PAL, tout ceci n'est absolument pas responsable! :o)
Malheureusement, en matière de Laurent Graf, il n'y avait en rayon que les 2 livres déjà lus! J'ai donc commandé deux autres de ses opus lorsque le libraire se rappela avoir également reçu La vie sur Mars en édition poche. Aussitôt entendu, aussitôt acheté, sans même savoir de quoi il retournait! (bon j'avoue, avec quelques autres livres, mais un était pour le club des théières!) Pardonne moi ma PAL car je t'ai encore agrandie...

La vie sur Mars est, je pense, une sorte d'Ovni dans la biographie de Laurent Graf, je pourrais confirmer cette impression après avoir lu un peu plus de ses livres qui m'attendent au Virgin.
Tout d'abord, il s'agit de nouvelles. Tous les styles se côtoient de l'histoire la plus absurde avec "la vie de voisin" où ces voisins se déguisent en indienne et homme-grenouille, "La vie-mon amour" jolie déclaration en passant par "La vie d'écrivain" (ma nouvelle préférée) où Laurent Graff, enfin plutôt le narrateur (quelle est la partie autobiographie, quelle est la partie inventée?) explique sa difficulté à écrire une nouvelle imposée sur le thème de la coupe du monde de foot pour le journal Le monde. Il décrit avec beaucoup d'humour le complexe de la page blanche et comment son narrateur lutte contre.

Un avis donc mitigé mais je suis pressée de découvrir les autres romans de l'auteur dès lundi soir. Et surtout vivement vendredi afin de pouvoir évaluer le potentiel d'auteur chouchou du monsieur, avec une docteur es chouchou ;) Affaire à suivre...

3 commentaires:

Comment by Emeraude on 4 novembre 2007 à 12:20

ca y est, tu vas te mettre à la chouchouïtude aussi ?;-)
Bon, et sinon, tu me le prêteras ? J'aurai pas le temps de le lire avant vendredi (quoique si c'est court, et si tu me l'apportes mercredi par exemple ;-))

Rien à voir sinon mais j'ai fait goûter tes muffins à mon meilleur ami qui a "grave kiffé" ;-)

 
Comment by chiffonnette on 5 novembre 2007 à 15:48

Chouchou attitude!! Va falloir faire un badge!! Je ne sais pas si je pourrai être parmi vous vendredi soir mais ce n'est peut-être plas plus mal rapport à ma PAL! Ceci dit, si c'est pour le club des théières, tu es pardonnée (quelle mansuétude de la part d'un petit Chiffon qui vient d'acheter des livres)! ;-)

Tu me donnera tes recettes de muffins? Depuis le temps que j'en entend parler...

 
Comment by florinette on 6 novembre 2007 à 11:46

Celui-ci ne me tente vraiment pas, par contre je viens d'emprunter son dernier... ;-)