Books and the city : compte-rendu (partie 1)

Publié par Stéphanie on dimanche, juillet 06, 2008


Rappelez-vous, fin janvier, une poignée de blogueuses parisiennes décidaient de lancer un défi à la blogsphère sous la forme d'un jeu de piste le 5 juillet. La mission était de découvrir Paris et ses écrivains en faisant connaissance et en s'amusant. Après quelques mois d'organisation intensive, le grand jour était donc hier.

Levée aux aurores, le rendez-vous était donné aux 45 participants à 10h pile au parc de Bercy. Après présentation, chacun avait un fabuleux tag name (ok une étiquette avec son nom) permettant à chacun de repérer plus rapidement qui était qui et qui faisait parti de son équipe.
Devaient s'affronter :
- Kay Scarpetta
- Kurt Wallander
- Maigret
- Le Tellier
- Montalbano
- Super Blomksvit (qui au cours du jeu se sont auto surnommés les IKEA)
Et oui, comme vous pouvez le constater, les organisatrices sont fans de polars.

A 10h20, nous tentions de profiter des marches de la passerelle Simone de Beauvoir pendant une éclaircie pour prendre une photo de groupe. Nos fins limiers étaient presque ausi dissipés qu'une classe, cependant les photos souvenirs furent prises juste avant le retour de la pluie.

10h45 : tandis que les organisateurs rejoignaient leurs lieux de rendez-vous, j'expliquais aux participants le fonctionnement du jeu :
- 4 grandes énigmes permettant de trouver 4 lieux où des organisatrices habillés de magnifiques foulards attendaient les participants pour leur donner 4 mini-énigmes à résoudre dans le quartier, ainsi que le relais pour trouver le prochain lieu
- 1 quizz littérraire en 40 questions
- 9 épreuves insolites comme écrire un Haïku, écrire le quatrième de couverture dont le pitch était "soudain, un meutre est commis à Books and the city, prendre une étranger en train de lire un livre ou un journal dans une langue autre que le français.

11h : chaque équipe avait reçue sa premiere enveloppe, et je les laissais lire les instructions pour aller développer la photo groupe (à visages découverts) qui serait offerte aux participants à l'issue de la journée.

11h30 : je retrouvais Fashion, glamourous au combien, assise sur son banc de pierre, un livre à la main et son foulard noué de façon artistique (qui a fait le bonheur de tout le monde). Je lui amenais un chocolat au lait de soja Starbuck afin de la rechauffer un peu, tandis que les portables de vos organisatrices commençaient à sonner afin de signaler l'arrivée d'une première équipe à Saint-Michel accueillis par Martine et Joseph, les parents de Fashion.

12h15 : Tandis que deux organisatrices (Fashion et moi-même si vous avez suivi) mangions un sandwich sous une pluie battante en face de Saint-Eustache. Notre seul compagnon était un monsieur assit, comme nous, à manger également son sandwich. Etait-il l'heureux organisateur d'un autre jeu?
En tous cas, le jeu roulait : toutes les équipes avaient passées un premier relais. Nous appelions Tamara afin de la tenir informée, alors qu'un B. BB-P l'obligeait à rester au chaud.

Caro[line]
était de son côté sous les arcades du palais royal, attendant que je lui apporte son poulet crudités. Heureusement Emeraude a profité de sa pause déjeuner pour la rejoindre et partager ds cookies avec elle.
Martine et Joseph profitait avantageusement d'une table de café jouxtant Shakespeare and Co pour manger chaud et au sec. Amanda et Chiffonette, moins chanceuses se terraient sous leurs parapluies au cimétière Lachaise.

12h40 : la pluie battante avaient eu raison de nous et c'est devant un café chaud que j'envoyais un message aux participants avec un mini bout d'énigme (insolvable sans le reste), pour qu'ils puissent appeler Fashion, une fois qu'ils pensaient être arrivés.

13h15 : Je livrais enfin le sandwich de Caro[line] (en vélib) alors que le soleil commençait à apparaitre. Cela nous permis d'ailleurs de profiter du Haagen-Daz tout proche pour prendre un dessert assises sur les colonnes de Buren. Amanda clamait son indignation au téléphone et réclamait la livraison d'un capuccino au cimetière Lachaise tout en vérifiant si nous avions prévu une assurance anti-pneumonie.
Petite info people : nous avons croisé un certain acteur, très mignon en vrai. Heureusement Caro[line] ne recherche que des auteurs chouchous :)

14h : je rejoignais, toujours en Vélib, Fashion aux Halles qui avait repris sa place sous le soleil.
Une équipe n'avait toujours pas fait son second relais. Inquiètes, nous appelions les Montalbano et leur ordonnions d'ouvrir leur enveloppe de secours alors qu'ils étaient perdus à Montparnasse (au lieu des Halles).

15h : après avoir récupéré les photos, je filais au Monoprix de Saint-Michel pour un achat dernière minute pour un prix spécial spécial du jury et en profitait pour rejoindre Martine et Joseph. Les Maigrets arrivaient juste quelques minutes plus tard et j'en profitais pour faire plusieurs photos des concurrents.
Force m'était de constater que les participants utilisaient sans compter leur téléphone car contrairement au jeu de Jean-Pierre Foucault, il était possible d'appeler plusieurs fois un ami. Il semblerait que certains ont du passer une bonne partie de la journée le nez devant l'ordinateur.

16h30 : je filais récupérer mon pc pour attendre la première équipe à Bercy tandis que Chiffonette et Amanda rejoignaient Caro[line] et Fashion.

17h30 : fourbus mais visiblement ravis, la première équipe arrivait à Bercy.

18h30 : toutes les équipes étaient là, et nos 4 ordinateurs portables fonctionnaient pour leur permettre de nous remettre les photos demandées (réponses d'énigmes, insolites)

19h30 : les organisatrices stressées commençaient le comptage des points avec une heure 30 de retard.

Tic-Tac, la pression étaient au comble alors que l'heure tournait et que le rendez-vous était à 21h dans un restaurant proche du Panthéon.

A suivre...

20 commentaires:

Comment by Cuné on 6 juillet 2008 à 11:34

Ahhhh, bravo Stéphanie, première petite bouchée à se mettre sous la dent.
Quelle organisation !
Quel courage en vélib !
La suite, la suite !!!
:-D

 
Comment by Roxane on 6 juillet 2008 à 12:30

ça avait l'air fun! la suite!!!!!

 
Comment by Zag on 6 juillet 2008 à 12:56

B R A V O !!! On ne le dira jamais assez !!!
Et la prochaine fois, on inventera des cris de guerre pour impressionner l'ennemi (qui a déjà été très impressionné, mmh ?!) :)

 
Comment by LVE on 6 juillet 2008 à 13:01

Qu'est-ce que ça peut manger et boire une organisatrice de Books and ze city. Pfiou.

 
Comment by Florinette on 6 juillet 2008 à 13:28

Waouh, quel parcours, quelle organisation !!!!
C'est super de pouvoir suivre le déroulement du jeu minute après minute, vivement la suite !! :-D

 
Comment by Brize on 6 juillet 2008 à 13:36

Bravant les intempéries, dans des conditions parfois terriblement difficiles (on ne le dira jamais assez !), nos Courageuses et Très Sympathiques Organisatrices ont mené ce Rallye de main de maître !
BRAVO !!!

 
Comment by yueyin on 6 juillet 2008 à 14:28

waouhhh quelle journée!!! la suite, la suite....

 
Comment by Magali on 6 juillet 2008 à 15:23

Et tu as trouvé le courage de faire un compte rendu !
Chapeau !
Et Bravo pour l'organisation.
C'était super

 
Comment by maijo on 6 juillet 2008 à 16:13

Encore une fois, c'était une excellente idée, et la mise en pratique a été un sans-faute. Encore BRAVO et MERCI.

 
Comment by Stéphanie on 6 juillet 2008 à 16:38

@Cuné : merci et la suite est en ligne :)
tu sais le vélib est un vrai plaisir quand il fait beau. Le meilleur moment est le dimanche matin alors que Paris dort encore :)

@Roxane : cela n'avait pas seulement l'air

@Zag : hum je constate que je n'ai droit qu'à peu de compliments / mes autres collègues
tu ne prends pas autant d'avance que cela :p

@LVE : surtout boire en fait

@Florinette : de rien. J'attends de mon côté avec impatience les comptes-rendus des participants :)

@Brize : merci :)

@Yueyin : vivement le 16 août et le pique-nique maintenant :)

@Magali : un moment entre deux repos :)

@Maijo : heureuse d'avoir fait ta connaissance en tous cas :)

 
Comment by ELOU on 6 juillet 2008 à 16:57

C'est génail d'avoir le point de vue de l'autre côté du miroir!!! C'était vraiment génial, l apluie n'a pas du tout arrêté notre bonne humeur et vraiment chapeau bas pour l'organisation extraordinaire (non, je n'exagère pas!)

 
Comment by bladelor on 6 juillet 2008 à 18:01

C'est génial d'avoir écrit ce billet Stéphanie, ainsi on découvre ce que les SGO ont vécu !
Encore un immense MERCI du fond du coeur à vous toutes pour votre enthousiasme, la chaleur de votre accueil, votre patience et cette incroyable organisation sans faille.
Et un MERCI spécial à toi pour avoir eu cette super idée.
Je resigne pour l'an prochain, quelles que soient les modalités (enfin sauf si il s'agit de sauter en parachute !!).
Je suis enchantée de mon week end, ravie de vous avoir rencontrées et un peu triste que ce soit déjà terminé...

 
Comment by Caro[line] on 6 juillet 2008 à 18:38

Ah mon dieu !!! Pourquoi Frédéric Diefenthal n'est-il pas auteur aussi ? ;-)

Et sinon, le vélib dans Paris, c'est de l'inconscience !

Bon allez, je vais lire la suite !!!

 
Comment by Karine on 7 juillet 2008 à 09:58

Je suis jalouse du vélib!!! Merci encore d'avoir organisé tout ça!! Ca valait bien quelques courbatures ;)))

 
Comment by steren (alias Gwen/Maigret) on 7 juillet 2008 à 13:22

Bravo à toutes, même si nous avons BEAUCOUP soufert à sillonner le Père Lachaise et à nous arracher les neurones sur la destination Chatelet. Au fait, Caro, l'équipe entière des Maigret a vu F. Diefenthal, il doit décidément habiter le quartier. MAIS MAIS mais, il était seul alors: Quid du petit garcon? Caché dans le trolley vert anis?

 
Comment by Tamara on 7 juillet 2008 à 13:30

Dis donc, en voilà un compte-rendu digne d'un rapport de police ! ;-)
C'est dingue ce que tu as dû pédaler, comment as-tu réussi à ne pas t'écrouler au restau ?! o-Ô

 
Comment by Caro[line] on 7 juillet 2008 à 13:47

@ Steren : Mince alors ! Où est donc passé son petit garçon ?!? ;-)

 
Comment by Lucile on 7 juillet 2008 à 16:17

Oulà, on dirait que tu as eu une partie assez physique Stéphanie, mais ça devait être sympa de oir en temps réel l'avancée des troupes (et ça a dû être sympa pour les différentes SGO de te voir débarquer avec de quoi boire, manger, etc.!)
On s'est vraiment régalés, on ne le dira jamais assez! :D Et vive les frères qui ont bien accepté de passer l'aprèm sur Internet pour trouver la station de métro d'où sont partis Catherine et Gérard ou le nombre de librairies à Paris! ;-). Et aussi vive les téléphones qui font le café!

 
Comment by Gaspara on 8 juillet 2008 à 11:44

cris de guerre? je prefère des chansons (un peu boy scouts, un peu soldats)
j'en ai deja deux : "un chilomètre a pied, ça use, ça use, un chilometre a pied, ça use les souliers, deux chilometres etc. etc"

" en marchant sur la grand route, sac au dos dans la poussieère. marche s bataillonaire"

salut a tous
Gaspara

 
Comment by Gaspara on 8 juillet 2008 à 16:40

j'oubliè
la première chose aujourd'huy, lire les commentaire et sourtout ajouter tous vos blogs a mes preferès
au revoir

Gaspara