Edith Wharton : Xingu

Publié par Stéphanie on dimanche, avril 22, 2007




Couverture :
Dans le cadre de leur club très fermé, des femmes de la meilleure société américaine ont invité la romancière Osric Dane, celle qu'il faut absolument avoir lue. Précieuses et ridcules, elles y vont de leur commentaires insipides, et ne manquent pas de s'attirer en retour les foudres de l'écrivain. Contre toute attente, l'une d'elle renverse la situation et met à mal l'écrivain en lui demandant ce qu'elle pense de Xingu... Quel est donc ce Xingu que tout le monde semble connaitre?
Auteur du Temps de l'innocence, Edith Wharton (1862-1937), ironise avec virtuosité sur le snobisme en matière de culture.

Mon avis :
J'ai vu au cinéma l'adaptation du temps de l'innocence, il s'agit pourtant de ma première lecture d'Edith Wharton. Ce fut un petit délice. Le format se rapproche plus d'une nouvelle qu'un roman même si on trouve cette nouvelle seule.
L'affaire est rondement menée et ces précieuses ridicules sont tournées en dérision d'un coup de plume moqueur. L'histoire ne souffre pas d'avoir été écrite il y a plus d'une siècle et est toujours d'actualité. Transposez cette scène dans un salon parisien :)

2 commentaires:

Comment by Caro[line] on 24 avril 2007 à 08:38

Je n'ai encore jamais rien lu d'Edith Wharton, mais j'ai son roman, Les lettres, dans mon challenge ABC 2007.

 
Comment by Allie on 4 mai 2007 à 17:03

J'ai adoré ce livre! C'est le premier que j'ai lu de l'auteur et par la suite j'ai lu "Les yeux" et aussi "Les beaux mariages". J'ai deux autres Wharton dans ma PAL ;)