Exposition : Design contre Design au Grand Palais

Publié par Stéphanie on vendredi, décembre 14, 2007

Présentation (mais vous pouvez aussi passer) :
(extrait du site dédié du Grand Palais)
Depuis les années soixante et le choc post-moderne des années quatre-vingt le mot « design » est en crise. Chacun y voit ce qu’il veut et ce mot longtemps interdit dans le langage institutionnel en France connaît une telle inflation qu’il est devenu synonyme de « bien dessiné » voire « d’objet tendance ».
Présenter deux siècles de design ne peut se faire qu’en effectuant des choix. Plutôt que de raconter une histoire, aujourd’hui trop longue et trop dense, Design contre Design préfère opérer des raccourcis à travers le temps afin de susciter des images et d’évoquer des histoires. Rapprocher les époques et confronter les objets se fera selon trois critères :
les formes : la droite et la géométrie, la courbe, les formes inspirées de l’organique, et enfin la négation de la forme qui peut aller jusqu’à l’informe ;
les styles : célébrés ou honnis, il est difficile d’échapper aux styles, à l’histoire, à l’ornement, aux sources ; les références cultivées et insolentes font aujourd’hui un retour en force ;
environnements : le végétal, l’animal, le minéral, le corps humain sont des sources d’inspiration pour les créateurs ; même l’objet est récupéré pour donner naissance à de nouveaux objets. L’architecture joue ici double jeu. Certains meubles sont de mini-architectures, d’autres peuvent créer des volumes nouveaux : lits clos, coques, habitacles.
Trois œuvres majeures marquent chaque galerie : un banc Iceberg de Zaha Hadid, une chambre « utérus » de l’Atelier Van Lieshout et un « paysage fantastique » de Verner Panton.

Mon avis :
S'il reste encore du monde après cette entrée en matière :)
Lorsqu'en septembre, j'ai entendu parler de cette exposition, j'ai immédiatement dit "je veux y aller!", même et surtout si je ne connais rien du tout au sujet.
Suivant, le bon principe, "j'ai le temps...", ce n'est que la semaine dernière que j'ai enfin vu cette exposition.
Entre tant, j'ai pu entendre et lire des commentaires qui m'ont un peu refroidie : la plupart des commentaires déconseillaient aux néohpytes complets (donc moi) sans avoir préparé un minimum.
Des remarques sans surprise, les responsables du grand Palais, ayant la plus que mauvaise habitude de proposer régulièrement des expositions de spécialistes pour spécialistes. Je prends toujours pour exemple l'exposition des Boudhas (certainement superbe), mais sans explication détaillée, ce n'était que des jolies sculptures.

Donc prévenue mais tout de même motivées, nous sommes parties gaiement à trois, visiter cette fameuse exposition.

Première constatation, effectivement les commentaires étaient en partie justifiés, puisque pour les explications, il faudra repasser. La présentation des meubles est plus que succincte et manque cruellement de positionnement : une date, un auteur, un nom n'explique pas au minimum dans quel courant se situe l'auteur.
Certaines pièces auraient vraiment mérité du détail : est ce des séries limitées ou pas, courant du design dont fait partie le meuble, et même (mais là c'est certainement ma formation qui parle), comment est on passé de l'idée au meuble, est ce que le meuble a été "copié" à plus grande échelle?.... J'avoue que pour certaines pièces, j'ai passé plus de temps à saisir comme tout cela tenait, qu'à les admirer.

Cependant, passé cette petite déception, j'ai vraiment aimé l'exposition. Le parti pris de présenter les meubles par thème, est vraiment réussi : cela commence par les différentes formes géométriques (courbes, cercle, carré...) pour finir par l'architecture en passant par l'imaginaire (dont des meubles d'inspiration tribale (on se croyait presque au musée du quai Branly)), la déstructuration des formes, le corps ou l'animal et le végétal.



Ma salle préférée est sans aucun doute la première (peut-être également car la plus "classique"). J'ai été frappée par certaines pièces du 19ème et pourtant semblant sortir d'un magasin Habitat, comme ce buffet de Edward William Godwin, daté entre 1863-1867.
L'oeuvre majeure de la salle, un banc Iceberg de Zaha Hadid, 2003 (Bois laminé, micro-feuilles d’aluminium) m'a également marquée et j'aimerais voir un mobilier urbain s'en inspirant :)

Une exposition à voir!

Merci Zag pour les scans de préparation (et pour le compte rendu de l'expo sur son blog :)

Informations pratiques :
Dates : du 26 septembre 2007 au 7 janvier 2008
Lieu : Galeries nationales du Grand Palais 75008 Paris
Entrée square Jean Perrin
Accès : M° Franklin-Roosevelt ou Champs-Élysées Clemenceau.
Horaires : Tous les jours, sauf les mardis. De 10 à 20h et les mercredis et vendredis de 10 à 22h
A partir du 10 novembre, nocturne supplémentaire les samedis et dimanches jusqu'à 22h

7 commentaires:

Comment by Praline on 15 décembre 2007 à 20:36

Très belle expo à laquelle il manque à la fois commentaires et problématique mais qui permet de voir de très belles choses.
Par contre, attention aux dates, il y a quelques coquilles...

 
Comment by Stéphanie on 15 décembre 2007 à 21:35

Merci j'ai corrigé :)

 
Comment by Zag on 15 décembre 2007 à 23:37

En tout cas, le compte-rendu de l'exposition n'est pas celui d'une visiteuse néophyte et pas très concernée !! Comme toi, la première salle est certainement celle que j'ai préférée, car c'est le discours sur la forme est celui qui me semble le plus pertinent (ou en tout cas, celui qui me parle le plus).

 
Comment by Praline on 16 décembre 2007 à 20:39

Non, je parlais des dates dans l'expo elle même ! C'est assez terrifiant !

 
Comment by amanda on 17 décembre 2007 à 09:37

je suis néophyte comme toi et pourtant je toruve ton billet bien renseigné !

 
Comment by bladelor on 17 décembre 2007 à 14:53

Heu, ça n'a rien à voir, mais je me demandais si tu avais reçu mon mail ? Si ce n'est pas le cas, je voulais te remercier pour la carte !

 
Comment by celsmoon on 17 décembre 2007 à 21:29

Je sais que ça n'a rien à voir mais je voulais te dire un grand merci pour mon swap sfff... tu peux voir un petit billet sur mon blog ! merci encore !!!!