Paul-François Husson : Crystale

Publié par Stéphanie on lundi, mars 10, 2008

Couverture :
Dans la nuit sans fin du grand nord norvégien, l'auteur du massacre des majorettes peut-il être ce personnage incroyable que hantent les mythes scandinaves ? Ce terrifiant voyage au cœur des paysages glacés impose le plus original des auteurs de thrillers français : Paul-François Husson.

Mon avis :
Comme je l'ai déjà écrit, je ne suis absolument pas une spécialiste des polars, donc c'est avec curiosité que je me suis plongée dans la lecture de Crystale. Et je dois avouer que les 40 premières pages ont été laborieuses. J'étais dubitative par le personnage d'Angèle, photographe envoyée malgré elle dans le grand nord norvégien pour suivre une troupe de majorettes. Angèle m'énervait avec sa phobie du froid et je n'avais pas vraiment envie de suivre plus loin ses aventures.
Et puis il y a eu le premier meurtre, et là le plaisir de lire est subitement apparu. (hum, à votre avis, devrais-je m'interroger sur le plaisir de lire qui apparait juste au moment où une majorette est tuée? :p)

Fini les considérations métaphysiques sur les méfaits du froid (d'ailleurs c'est bien le froid!) et bienvenu dans un jeu de massacre.
Je me suis vite attachée au personnage du policier alcoolique mais perspicace, le nommé Bjorn, même si il est un peu caricatural (enfin cette impression est peut-être du au matraquage publicitaire en cours sur le prochain film de Daniel Auteuil).
Mais tout ceci n'est pas très grave, je suppose qu'à force de lire des policiers, je retrouverais souvent des policiers un peu imbibés...

L'intrigue est passionnante et pendant un moment je me suis interrogée sur l'identité de l'assassin au point de soupirer à chaque fois que je devais interrompre ma lecture. A suivre les pas de Bjorn, j'ai fini par comprendre environ 100 pages avant la fin qui il était mais curieusement (ou heureusement) mon plaisir n'a pas faibli puisque un autre suspens a pris place!

7 commentaires:

Comment by amanda on 10 mars 2008 à 09:08

je suis bien contente qu'il t'ai plu!!

 
Comment by Emmyne on 10 mars 2008 à 09:35

"hum, à votre avis, devrais-je m'interroger sur le plaisir de lire qui apparait juste au moment où une majorette est tuée? "
BIENVENUE DANS LE POLAR, et moi qui suis une accro, tu me tentes, tu me tentes...

 
Comment by goelen on 10 mars 2008 à 10:58

ce roman m'avait intriguée quand j'ai reçu un mail en parlant. Je vais essayer de le dénicher...

 
Comment by Madame Charlotte on 10 mars 2008 à 11:15

je l'ai lu récemment, et j'ai beaucoup aimé, mais pas en tant que polar justement, pour un bon polar il faut plus que ça : du suspens et une intrigue en béton ! C'est très bien écrit, dépaysant, envoûtant, mais pour tout ce qui fait un polar, c'est plutôt anecdotique, les amateurs pourraient être déçus, tout dépend de ce qu'on attend de ce livre. En tous cas j'ai quand même beaucoup aimé pour ses autres bons côtés :-)

 
Comment by yueyin on 10 mars 2008 à 16:03

ohoh voilà qui est tentant un poalr glaciale comme on aime (enfin moi, j'adore... mais je n'aime pas le sus^pens par contre bon on verra...) judicieuse remarque, il faudrait recensé le nombre de policiers alcooliques assumés, repentis, en crise ou en rémission qui hantent le spolar, rien qu'à vu de nez j'en vois déjà une demi douzaine la tout de suite sans chercher... non, plus je crois... Est-ce une question de métier ou simplement d'ambiance ?

 
Comment by Stéphanie on 11 mars 2008 à 05:22

@Amanda : j'ai cru comprendre :)

@Emmyne : merci Emmyne :)

@Goelen : j'ai eu la même réaction, et finalement je ne le regrette pas

@Madame Charlotte : c'est quand même une chouette enquête, mais c'est vrai que le reste est également sympa à lire

@yueyin : peut-être les deux.

 
Comment by Joelle on 26 mars 2008 à 10:36

Comme j'aime bien les polars, celui-ci m'a de suite tentée au vu de l'histoire plutôt mystérieuse. Mais ma biblio ne l'a pas et ma PAL est tellement haute que je limite au max mes achats ... j'attendrai donc pour le lire mais il est noté :)